tablettespourmusiciens.com

Utiliser une tablette / un iPad pour lire des partitions : pourquoi ?

Cela va peut-être vous étonner, mais ce site n’est pas là pour vous convaincre d’utiliser une tablette pour faire de la musique. En particulier, l’utilisation d’une tablette pour lire des partitions offre autant d’avantages que d’inconvénients. À chacun de faire la part des choses et de prendre sa décision.

J’ai eu la chance d’utiliser toutes sortes de tablettes, quasi-quotidiennement et pendant plusieurs années dans le cadre de mon travail comme musicien professionnel (orchestre symphonique et musique de chambre). Voici un résumé de 10 avantages et 12 inconvénients concernant l’utilisation de tablettes / d’iPads pour le travail des partitions :

Partitions sur tablette / sur iPad : avantages

  • Capacité de stockage infinie, fini les tas de partitions et les feuilles volantes.
  • Plus besoin d’imprimer et de photocopier !
  • Gain de place et de poids.
  • Possibilité de tourner les pages grâce à une pédale (ou un clin d’œil !).
  • Recherche et partage d’une partition très rapide.
  • Grand choix d’applications musicales en tous genres.
  • Fonctions avancées, comme par exemple faire jouer la partition.
  • Faible prise au vent (concerts en plain air).
  • Prend peu de place sur scène (avec un pupitre dédié), le public voit mieux les musiciens.
  • Empreinte carbone réduite dans certaines conditions.

Inconvénients

  • Prix élevé, voire très élevé.
  • Seules les tablettes les plus chères ont une taille proche d’une partition au format A4.
  • Il n’y a pas de tablettes ou d’iPad d’un format plus grand que le A4 (sauf les tablettes pliantes, extrêmement chères).
  • Les batteries tiennent très longtemps, mais il faut quand même les recharger.
  • Tourner les pages avec une pédale n’est pas si facile.
  • Problèmes de lisibilité en plein soleil, voire de surchauffe sur certaines tablettes.
  • Il existe tant de tablettes et d’iPad et tant de logiciels qu’il est difficile de choisir.
  • Obligation de télécharger ou de numériser les partitions.
  • Pèse tout de même environ 1 kg avec housse, stylet et pédale.
  • Risque d’oubli de pédale !
  • La transition prend du temps et peut être difficile.
  • Empreinte écologique conséquente.

Je suis inscrit au « programme partenaire » d’Amazon. Ce site internet contient des liens sponsorisés Amazon (marqués d’une étoile), aussi appelés liens partenaires ou liens d’affiliation. Si vous cliquez sur l’un de ces liens et effectuez un achat, je peux recevoir une commission de la part d’Amazon.

N. B. : Cliquer sur un lien sponsorisé ne modifie en rien le prix que vous payez, et m’aidera à continuer mes tests de tablettes et de liseuses. Merci de votre confiance et de votre soutien !

Auteur Johannes Eva (alto)Je suis un musicien classique (altiste) avec 20 ans d’expérience professionnelle en orchestre et en musique de chambre. Depuis de nombreuses années, je conseille collègues, étudiants et amis musiciens dans le choix de leur tablette.

Outre les nombreux aspects positifs de l’utilisation des tablettes, j’ai également pu constater les aspects négatifs : les plantages de tablettes juste avant d’entrer sur scène, les batteries qui ne tiennent pas les longues journées de répétition et les pédales de tourne oubliées dans les loges.

Il n’y a pas de protocole de test ! J’utilise des tablettes les plus différentes possibles dans ma vraie vie de musicien, ce qui inclut le travail des partitions, les répétitions et les concerts de musique de chambre.

Banc d'essai de tablettes pour lire des partitions (iPad, Tablette Android, liseuse, partitions, pupitres)

Travailler avec plusieurs tablettes en parallèle peut être laborieux. Photo : tablettes-pour-musiciens.com

Les tablettes et liseuses sont achetées sur mes fonds propres et utilisées aussi longtemps qu’il me plait. Il s’agit donc toujours de tests indépendants, de longue durée et ancrés dans la vie réelle.

Tablette ou iPad : terminologie

En théorie, le terme « tablette tactile » désigne selon Wikipédia tout « ordinateur portable ultraplat qui se présente sous la forme d’un écran tactile sans clavier ».

Le terme d’« iPad », lui, désigne les tablettes de marque Apple. Dû à la part de marché très élevée des tablettes Apple (40 % dans le monde, presque 60 % aux États-Unis), le terme d’iPad est souvent utilisé de manière générique pour désigner toute tablette tactile.

Néanmoins, dans certains contextes, on peut voir les termes « iPad » et « tablette » s’opposer. Le premier désigne alors uniquement les tablettes Apple, le second les autres tablettes, qui en général utilisent Android ou Windows comme système d’exploitation.

Pour refléter tous les usages et pour apparaître dans les résultats des moteurs de recherche, j’utilise fréquemment les deux termes côte-à-côte.

Comment choisir une tablette / un iPad pour lire des partitions de musique ?

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises ou éviter un achat que vous risquez de regretter, voici six conseils pour vous aider à choisir une tablette (Android ou Windows) ou un iPad :

1. L’écran doit être le plus grand possible

En théorie, plus le musicien est loin des partitions (cordes, trombone, percussions), plus il est important que les partitions (et donc les tablettes) soient assez grandes.

Cependant, même les musiciens qui sont proches physiquement de leur partition, comme les pianistes ou les choristes, ne jouent pas particulièrement volontiers sur des partitions au format réduit (petits conducteurs, format A5). Évitez dont les tablettes trop petites.

Le meilleur iPad pour partitions : iPad avec des partitions sur un pupitre, vu depuis les timbales de l'orchestre

Pour lire des partitions de musique, même le plus grand des iPad d’Apple ne parait pas gigantesque – surtout lorsqu’il est à une certaine distance de l’interprète. Photo : tablettes-pour-musiciens.com

2. Comparez la taille d’écran avec une partition imprimée

Les tablettes les plus grandes comme l’iPad Pro de 12.9 pouces ou la Samsung Galaxy Tab S9 Ultra atteignent tout juste le format A4. Or, il est courant que les partitions de musique (spécialement les partitions d’orchestre) dépassent le format A4.

Prenons un exemple : une tablette comme l’iPad « standard », dotée d’un écran de 10,9 pouces, a une surface d’écran équivalente à 57,6 % de la surface d’une feuille de papier A4 (59 % du format US Letter), ce qui la rapproche du format A5, très petit. L’iPad « standard » n’est donc pas spécialement indiqué pour afficher des partitions de musique.

3. La luminosité maximale doit être prise en compte

Lorsque vous jouez en plein air, la luminosité de l’écran est un critère essentiel. Une tablette peut devenir illisible en plein soleil si sa luminosité maximale est trop faible.

Une luminosité maximale de 400 nits (cd/m²) est un minimum, 600 nits ou plus sont à privilégier. Si vous ne jouez jamais en extérieur, ce critère est à négliger.

4. Pensez à acheter des produits d’occasion ou reconditionnés

Les tablettes haut de gamme ont une excellente durée de vie. En particulier, les iPad Pro reçoivent des mises à jour de sécurité jusqu’à 10 ans après leur date de sortie. À mon avis, il vaut mieux acheter un iPad Pro 12.9 pouces vieux d’un an ou deux qu’une tablette neuve, mais de milieu de gamme et à l’écran nettement plus petit.

5. La durée de vie de la tablette est un facteur important

Ici encore, Apple fait figure de leader, mais Samsung promet au moins cinq ans de mises à jour de sécurité sur ses modèles haut de gamme. Chez Lenovo, c’est quatre ans sur les tablettes les plus récentes comme la « Tab Extreme » et la P12.

Attention aux tablettes de moindre qualité, souvent livrées avec des versions d’Android dépassées comme Android 11 ou 12, et dont le support logiciel risque d’être inexistant sur la durée.

6. Le système d’exploitation est un critère de choix majeur

En choisissant une marque de tablette, vous optez aussi pour un système d’exploitation : iPadOS chez Apple, Android ou Windows. Le choix des logiciels de musique disponibles dépend grandement du système d’exploitation. Voici un petit résumé :

  • iPadOS (Apple) : c’est sur les iPad que vous trouverez le plus grand choix d’applications de musique. Un grand nombre d’applications ne sont disponibles que sur iPad, par exemple forScore et Newzik, les applis de lecture de partitions les plus connues.
  • Android, le système d’exploitation le plus répandu sur tablettes, fait tourner les appareils de Samsung, Lenovo, Huawei, Xiaomi, etc. Pour lire des partitions, MobileSheets et l’application la plus répandue, et elle est excellente. Si vous avez un téléphone Android et que vous souhaitez principalement lire des partitions sur tablette, n’hésitez pas à opter pour une tablette Android.
  • Windows est utilisé sur des appareils deux-en-un, à la fois ordinateurs portables et tablettes, produits par Microsoft, Dell ou HP. C’est la meilleure option pour faire de l’édition musicale, et si vous ne voulez pas posséder à la fois une tablette et un ordinateur portable. Il est tout à fait possible de lire des partitions sur une tablette Windows, ici aussi l’appli MobileSheets est la meilleure option.
  • ChromeOS est le système d’exploitation des « Chromebook ». Ceux-ci sont des ordinateurs portables ou des tablettes hybrides bon marché mettant Chrome, le navigateur internet de Google, au centre de l’expérience utilisateur. Les logiciels de musique disponibles y sont les mêmes que sous Android.
Tablettes pour musiciens : tablettes avec partitions de piano sur un piano à queue Steinway

De gauche à droite : tablettes sous Android Samsung Galaxy Tab S9 et S8 Ultra (14,6 pouces), S8 Plus (12,4 pouces), S7 (11 pouces) et Chromebook Lenovo IdeaPad Duet (10,1 pouces). Photo : tablettes-pour-musiciens.com

Mes recommandations de tablettes / d'iPads pour lire des partitions

Si vous n’avez pas le temps ou l’envie de lire tous les articles de ce site, voici mes recommandations pour quatre types de budget, selon que vous préfériez une tablette sous Android ou sous iPadOS :

1. Budget très élevé : musiciens professionnels ou amateurs passionnés

Apple iPad

Si vous cherchez la meilleure solution du côté de chez Apple, optez pour un iPad Pro de 13 pouces. Avec les applications forScore (paiement unique) ou Newzik (abonnement) pour lire des partitions, c’est la solution préférée de la majorité des musiciens professionnels.

Grâce à sa puissance exceptionnelle, vous ne serez pas limités à la lecture de partitions : sa puce M4 lui permet de faire tourner les applications plus demandeuses comme Cubasis ou Korg Gadget 3 et même d’éditer des vidéos.

Si vous cherchez un des meilleures iPad pour lire des partitions et que votre budget est élevé, mais pas illimité, l’iPad Air de 13 pouces est une excellente solution, et il est nettement mois cher que la version Pro.

Vous y perdrez en luminosité d’écran, devrez faire l’impasse sur le système de reconnaissance faciale (Face ID), deux des quatre haut-parleurs, et bien sûr sur de la puce M4, qui est complètement surdimensionnée pour la lecture de partitions. L’avantage principal de la version Air est que la batterie tient à peu près une heure et demie de plus que chez la version Pro – au cas où vous rêviez de jouer le Crépuscule des dieux trois fois de suite.

Au vu de la différence de prix, l’iPad Air risque de remplacer la version Pro comme iPad le plus utilisé, même chez les musiciens professionnels.

Tablette Android

La reine des tablettes Android est la Galaxy S9 Ultra de chez Samsung – c’est ma tablette favorite. Avec l’appli MobileSheets pour gérer vos partitions, c’est la meilleure solution non-Apple et celle que, personnellement, je préfère utiliser pour mon travail quotidien.

2. Budget élevé (de 700 à 1000 €)

Apple iPad

Il n’existe tout simplement pas d’iPad neufs et récents avec de grands écrans en dessous de 1000 €. Plutôt que de passer vers la taille au-dessous (11 ou 10,9 pouces), je vous conseille donc de vous tourner vers des iPad Pro 12,9 pouces des générations précédentes, d’occasion ou reconditionnés.

En cherchant un peu, on peut trouver des iPad Pro de 12,9 pouces de 5ᵉ génération (2021) d’occasion ou reconditionnés en dessous de 1000 €. Si Apple propose des produits reconditionnés sur son site web, les iPad y sont malheureusement rares.

Les grandes enseignes comme la Fnac, Cdiscount ou Amazon proposent des iPad reconditionnés, avec souvent un ou deux ans de garantie. Les versions avec 128 Go de mémoire sont suffisantes pour stocker des tonnes de partitions.

Tablette Android

Extrêmement chère à sa sortie, la Lenovo Tab Extreme glisse régulièrement sous la barre des 1000 €. Bien sûr, elle affichera n’importe quelle partition sans aucun problème, et ne pliera pas non plus sous le poids de logiciels plus exigeants comme BandLab (DAW) ou Moises (sépare les voix ou autres instruments de n’importe quelle chanson).

3. Budget moyen (de 450 à 700 €)

Apple iPad

Il n’existe pas d’iPad entre les modèles de 12,9 et de 11 pouces. Si vous voulez afficher des paroles de chansons, des accords ou des tablatures, un iPad doté d’un écran de 11  pouces (ou de 10,9 pouces) peut suffire.

L’iPad Air de 10,9 pouces n’étant que marginalement plus petit que l’iPad Pro de 11 pouces tout en étant nettement moins cher, optez pour celui-ci s’il vous faut absolument une tablette de la marque à la pomme. Personnellement, pour ce budget, j’opterais pour une tablette Android, dont il existe des modèles à l’écran plus grand dans cette gamme de prix.

Notez bien que pour ce qui est de la musique classique, les seules tablettes d’Apple avec un écran suffisamment grand pour afficher des partitions complexes sont les iPad de 13 pouces ou de 12,9 pouces. Même l’iPad Pro de 11 pouces a un écran qui n’est équivalent qu’à 58,8 % de la surface d’une feuille de papier A4.

Tablette Android

Sortie en 2022, la Samsung Galaxy S8 Ultra reste une excellente tablette, même en 2024. Son prix a considérablement baissé depuis sa sortie, et son rapport qualité-prix est devenu remarquable.

4. Budget modeste (inférieur à 450 €)

Apple iPad

L’iPad « standard » de 10,9 pouces est une excellente tablette pour les musiciens qui sont proches physiquement de leur iPad, comme les chanteurs ou les pianistes.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’iPad Air n’est pas tellement plus léger que l’iPad « standard » : seuls 16 grammes les séparent (477 g pour l’iPad, 461 g pour l’iPad Air dans leurs versions WiFi). Ces 3,5 % de poids en plus ne font pas une grande différence, même pour les choristes qui doivent tenir leur iPad pendant les répétitions.

Même si son processeur est nettement moins rapide que celui de l’iPad Air, l’iPad « standard » de 10ᵉ génération pourra faire tourner n’importe quelle application de lecture de partitions, mais aussi des applis plus gourmandes comme GarageBand ou BandLab.

Tablette Android

La Lenovo Tab P12, sortie en juillet 2023, est la meilleure tablette pour les musiciens dotés d’un budget modeste. Cette tablette Android a, de loin, le meilleur rapport « prix/taille d’affichage » de toutes les tablettes mentionnées ici.

Elle fera tourner sans aucun problème SongbookPro ou MobileSheets, mais c’est aussi une bonne option pour apprendre un instrument, par exemple le piano avec Simply Piano ou Flowkey.

Tablettes et liseuses pour musiciens : foire aux questions

Quelle taille d'écran pour lire des partitions et faire de la musique sur tablette (ou liseuse) ?

Les tablettes dont le format se rapproche le plus de la taille d’une partition au format A4 sont les suivantes :

  • Sous iPadOS : les iPad Pro 12,9 pouces
  • Sous Android : la Samsung Galaxy S9 Ultra (écran de 14,6 pouces)
  • Sous Windows : les convertibles Microsoft Surface Pro 9 ou Dell XPS 13 2-in-1 (13 pouces)

Les liseuses électroniques (e-reader) d’un format adapté aux partitions de musiques sont les suivantes :

  • L’Onyx Boox Tab X avec son écran de 13,3 pouces (et sa copie conforme, la PadMu 4)
  • Leurs prédécesseurs, l’Onyx Boox Max Lumi 2 et la PadMu Lumi 2

Les tablettes ou liseuses de 12 pouces (pour peu qu’elles existent) ou plus petites ne conviennent ni à la lecture de partitions, ni à l’utilisation efficace de la majorité des logiciels de musique. Elles peuvent cependant suffire à l’affichage de tablatures simples et de textes de chansons avec accords.

Quelles liseuses peuvent servir d'alternative aux tablettes (pour faire de la musique) ?

Pour lire des partitions et faire de la musique, la meilleure liseuse comme alternative à l'iPad Pro 12,9 pouces est l'Onyx Boox Tab X, avec un écran à encre électronique (e-ink) de 13,3 pouces.

La meilleure liseuse comme alternative aux iPad de 10,9 pouces (iPad Air, iPad "standard") et de 11 pouces (iPad Pro 11 pouces) est l'Onyx Boox Tab Ultra.

Dotée d'un écran à encre électronique (e-ink) de 10,3 pouces, elle est cependant trop petite pour travailler des partitions confortablement. Pour ce faire, il faudra vous tourner vers sa grande sœur, l'Onyx Boox Tab X.